L’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle fait partie des critères de QVT (qualité de vie au travail). Ces critères sont utilisés par les services de ressources humaines pour mesurer le bien-être des salariés. L’équilibre vie professionnelle / vie personnelle est particulièrement important pour les travailleurs dans notre société actuelle. À l’ère de l’hyperconnexion, la frontière entre privé et professionnel est de plus en plus perméable. Malgré cela, il existe des solutions pour accéder plus facilement à un équilibre satisfaisant.

 

Utiliser les bons outils pour gérer son temps efficacement

 

Au travail comme à la maison, une bonne organisation est la clé pour gérer le quotidien en toute tranquillité. Et pour cela, rien ne vaut une liste, manuscrite ou digitale. En effet, le temps passé à s’organiser n’est jamais perdu. S’il est nécessaire de passer 30 minutes à lister et hiérarchiser les tâches de la journée, faites-le. (Les échéances peuvent être diverses, et concerner les choses à faire dans la journée, la semaine ou le mois.) Cela vous permettra également d’estimer le volume de travail à venir, et de voir si vos objectifs sont réalistes. De plus, il est très gratifiant de cocher les cases au fur et à mesure des tâches effectuées. Cela permet de mesurer concrètement le travail réalisé. Pris dans la spirale de l’action, on oublie souvent tout ce que l’on a accompli dans la journée.

Avec une liste claire des actions à effectuer, vous aurez le sentiment de gérer la situation et d’être moins débordé. Une fois votre journée de travail terminée, vous pourrez plus facilement passer à autre chose.

Mais prioriser ses tâches n’est pas toujours facile. Pour vous aider, il existe divers outils. L’un des plus connus est la matrice d’Eisenhower.

Elle compte 4 catégories, dans lesquelles vous pourrez classer vos tâches :

  • Les tâches urgentes et importantes, qui sont les priorités du jour,
  • Les tâches urgentes et non-importantes, qui peuvent être déléguées,
  • Les tâches non-urgentes et importantes, qui seront programmées à une échéance plus lointaine,
  • Les tâches non-urgentes et non-importantes, pouvant être éliminées.

Autre astuce : nos capacités de concentration sont optimales le matin. Attaquez donc la journée avec les tâches les plus importantes et les plus complexes. Le plus dur étant fait, vous pourrez ensuite vous consacrer aux tâches de moindre importance l’esprit libre.

 

Savoir prendre de la distance

 

Dans notre vie professionnelle, lorsque le rythme est soutenu, on passe souvent d’une activité à une autre en mode automatique. Mais pour ne pas se laisser submerger, il faut parfois accepter de ne pas tout contrôler. Être capable de partager les tâches ou de les déléguer à d’autres personnes est un atout à bien des égards. On pense souvent « Je vais le faire moi-même, ça ira plus vite ». Or, ce n’est pas forcément la meilleure solution. Le temps passé à former d’autres personnes sera du temps gagné par la suite : voyez-le comme un investissement. Savoir déléguer permet ensuite de prendre du temps pour soi plus facilement, sans stresser ou culpabiliser. En effet, il est indispensable de faire de vraies coupures entre vie professionnelle et vie personnelle. Et pour cela, la déconnexion est la clé. Si vous faites une pause, laissez de côté téléphone, ordinateur, mails etc. Profitez à 100% de ce que vous faites et videz-vous la tête des problématiques liées au travail. Instaurer ce type de pause lorsque c’est nécessaire sera bénéfique pour vous, mais aussi pour votre activité professionnelle. Pourquoi ? Tout simplement car vous serez plus efficace et plus disponible une fois de retour au travail.

Il en est de même pour les congés. C’est très agréable d’éparpiller ses jours de congés au fil du calendrier, car cela permet de souffler un peu. Le bénéfice est immédiat à court terme. Mais pour faire une vraie coupure, il est préférable de partir plus longtemps : plusieurs semaines si c’est possible. Ainsi, pendant ce laps de temps, vous sortez de votre routine et modifiez vos habitudes. Et cela est valable que vous partiez en voyage ou non.

 

Un équilibre subjectif et variable

 

Quand on évoque l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, on pense spontanément à un ratio équitable. Mais en matière d’équilibre de vie, il n’y a pas de recette idéale. L’épanouissement ne s’atteint pas avec des proportions exactement égales, en respectant 50% pour chacun des domaines. Et ce qui est valable pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre. Il s’agit d’un équilibre subjectif et individuel. Pour certains, l’accomplissement professionnel sera le moteur principal de leur vie. Pour d’autres, c’est la sphère privée qui aura le plus d’importance. C’est pourquoi il est fondamental de définir ses priorités afin d’être en accord avec elles.

Nuance supplémentaire : nos priorités varient au fil du temps, rendant cet équilibre changeant. Au début de sa vie d’adulte, lorsqu’on cherche encore sa voie, la vie personnelle occupe une part importante. Avec l’entrée dans la vie professionnelle, une nouvelle dimension s’installe et les forces s’équilibrent. Entre construction de carrière et nouvelles responsabilités, la vie professionnelle peut prendre alors une place centrale. Mais en parallèle de la construction professionnelle arrive la construction personnelle. La période d’ascension professionnelle coïncide souvent avec l’arrivée des enfants, engendrant une tension professionnelle / personnelle assez forte. Durant ces années, de nombreuses personnes ont l’impression de « jongler » entre carrière et vie de famille. Plus tard, la tension retombe, mais elle peut resurgir en cas de bouleversement familial : séparation, perte d’autonomie, maladie d’un proche. Chacun doit donc s’adapter à ces fluctuations, qui viendront ponctuer son parcours un jour ou l’autre.

 

L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est donc un enjeu essentiel pour les salariés en poste. Mais c’est aussi un critère de sélection pour les jeunes générations. Lors des recrutements, les candidats y accordent de plus en plus d’importance. On peut penser que de nouvelles façons de vivre le travail, moins formelles, se profilent pour les années à venir.

Pour aller plus loin sur le sujet d’une utilisation intelligente de votre temps, nous vous proposons cette vidéo :  https://www.youtube.com/watch?time_continue=160&v=KmIMB4U739s&feature=emb_logo

 

  • Partager