Initié en  2014, le CDI Intérimaire (CDI-I) fait de plus en plus d’émules. Véritable solution de flexisécurité, il gagne décidément à être mieux connu. Il conjugue en effet, certains bénéfices liés à l’emploi d’un salarié en CDI – tels que la sécurisation du recours à des compétences clés – sans influer sur la masse salariale de l’entreprise. Et il réussit à concilier deux notions à priori antagonistes, à savoir la stabilité de l’emploi liée au CDI et celle d’un contrat de durée temporaire inhérente à l’intérim.    

Des bénéfices avérés

Le premier avantage du CDI-I repose sans conteste sur la sécurisation des compétences clés. Selon vos besoins, vous pouvez disposer de collaborateurs fiables, rapidement opérationnels pour des missions de plusieurs mois. C’est aussi une garantie de stabilité et de sécurité pour vous comme pour les salariés intérimaires. En ligne avec cette approche ‘’gagnant-gagnant’’, votre entreprise s’appuie à tout moment sur une main d’œuvre fidélisée tandis que les salariés en CDI-intérimaire peuvent compter sur une permanence de missions. L’absence de délai de carence entre les missions et la possibilité de les prolonger jusqu’à 36 mois maximum constituent les bases d’un cadre juridique assoupli.    

Le CDI-I est-il attractif pour votre entreprise ?

S’il cumule les atouts, le CDI-I se révèle plus particulièrement adapté à certaines situations. Pour juger de sa pertinence, vous pouvez compter sur l’expertise d’Axxis Intérim et Recrutement. Votre agence a mis en place une approche en quatre étapes, destinée à réaliser une étude sur mesure du contexte de votre entreprise : analyser, planifier, recruter, suivre.

  1. Elle commencera par mener une analyse fine de votre activité, fondée sur une étude de vos recours au travail temporaire, mois par mois. Elle s’appliquera à différencier le recours structurel* du recours conjoncturel, l’objectif étant de réduire le premier.
  2. La deuxième étape consistera à capitaliser sur les ETP (équivalents temps plein) structurellement présents tout en privilégiant des actions visant à réduire le risque juridique. À ce stade, votre agence Axxis Intérim et Recrutement sera en mesure de vous recommander le nombre optimal de CDI-I.
  3. La phase suivante concernera l’identification des meilleurs candidats. Après présentation de son dispositif, Axxis Intérim & Recrutement mènera le processus de recrutement de ceux qui auront été sélectionnés.
  4. Enfin, tout au long des missions effectuées par les salariés en CDI-intérimaire dans votre entreprise, votre agence s’engage à réaliser des points réguliers afin de vérifier l’adéquation des compétences par rapport à vos besoins.

Les salariés intérimaires bénéficieront, pour leur part, d’un pilotage individuel (bilan mensuel de mission, entretien annuel) et d’un accompagnement favorisant leur montée en compétences.  

Le CDI Intérimaire mode d’emploi

Concrètement, votre agence Axxis Intérim et Recrutement embauche un candidat en CDI de droit commun selon un processus de recrutement classique. Sur le contrat, sont mentionnées trois qualifications et un périmètre de mobilité. Ce candidat est ensuite mis à l’emploi via une délégation dans l’entreprise, avec une lettre de mission similaire à celle du travail temporaire. Le CDI-I est donc un contrat à durée indéterminée, qui alterne deux types de périodes : les missions dans les entreprises utilisatrices et les intermissions. Il est par ailleurs soumis au Code du Travail selon les règles de droit commun.    

Points communs entre le CDI-I et le CTT

Si vous êtes coutumiers des contrats de travail temporaire (CTT), vous devriez rapidement vous familiariser avec le CDI-I. En effet, dans ce cadre, les périodes de mission sont soumises aux règles du travail temporaire, sauf exceptions. S’appliquent notamment les dispositions relatives :

  • aux cas de recours (remplacement, accroissement temporaire d’activité,…)
  • au salaire de référence
  • aux conditions de délégation dans la fonction publique
  • au terme du contrat de date à date ou à terme imprécis (durée minimale)
  • aux interdictions de recours au travail temporaire
  • au renouvellement du contrat (2 fois)
  • aux conditions d’exécution de la mission applicables dans l’entreprise utilisatrice
  • à la souplesse.
 

Quelques différences notables

Le CDI I présente quelques spécificités à souligner. Ainsi, les lettres de mission peuvent être renouvelées 2 fois dans la limite maximale de 36 mois, au lieu de 18 mois seulement pour les salariés intérimaires en CTT. Sont exclues les dispositions du travail temporaire relatives :

  • à la période d’essai du contrat de mission
  • au versement d’une indemnité compensatrice de congés payés (ICCP), mais à la gestion des congés payés
  • à la rupture anticipée du contrat de mission à l’initiative de votre agence Axxis ou du salarié intérimaire
  • au versement de l’indemnité de fin de mission
  • à l’application du délai de carence entre 2 missions d’intérim sur le même poste de travail chez le même client. Le délai de carence est donc supprimé dans le cadre du CDI-I.
 

Le CDI-Intérimaire en détails

Il pose le principe de l’égalité de traitement. Dans les faits, l’intérimaire reçoit une rémunération égale à celle des salariés de l’entreprise occupant le même poste, alors même qu’il mène à bien des missions de travail temporaire. Dans ses périodes d’intermission, il perçoit une rémunération garantie au Smic, majoré de 15% pour les agents de maîtrise et de 25% pour les cadres. Le salarié peut suivre des formations financées par Axxis Intérim et Recrutement et continuer à acquérir ainsi expérience et ancienneté. Le contrat précise les trois types de missions, c’est-à-dire les métiers que l’intérimaire peut exercer, et le périmètre géographique acceptable (50 km ou 1h30 de trajet depuis son domicile).   * Le recours structurel correspond au « nombre de salariés équivalents temps plein » le plus bas enregistré dans l’année.