De nombreux changements ont eu lieu ces dernières années en matière de formation. Le Compte Personnel de Formation ou CPF a notamment été instauré en 2015 pour tous les travailleurs. En tant qu’intérimaires, quels sont vos droits à la formation ?

 

Réforme de la formation : les nouveautés

 

Le CPF remplace le DIF

Le Compte Personnel de Formation a été créé pour remplacer le DIF, en vigueur jusqu’en 2015. Le CPF permet à chacun de centraliser et gérer les droits à la formation acquis lors de son parcours professionnel. Il fonctionne via un compte personnel, consultable sur le nouveau site Mon Compte Formation. Mais les anciens droits au DIF non utilisés ne sont pas perdus. Il suffit de les inscrire sur son nouveau compte personnel CPF avant le 31 décembre 2020. Une fois ceci fait, ces droits sont conservables sans limitation de temps.

Astuce : Intérimaires en mission : pour connaître votre nombre d’heures DIF non utilisées, reportez-vous à l’attestation FAF.TT reçue courant 2015. Si vous ne l’avez pas, demandez une réédition. Intérimaires en CDD ou CDI : rapprochez-vous de votre ancien employeur.

Depuis 2019, pour plus de lisibilité, les droits ne sont plus comptabilisés en heures mais en euros. Le taux fixé est de 15€ / heure. Chaque intérimaire à temps plein cumule ainsi 500€ par an, qu’il soit en mission, en CDD ou en CDI.

 

Pour les intérimaires, le CPF de transition professionnelle remplace le CIF

Le CIF, ou Congé Individuel de Formation, permettait de se former sur son temps de travail ou en dehors. Ce dispositif était destiné aux formations longues et reconversions. Il a disparu début 2019 pour être remplacé par le CPF de transition professionnelle.

Les conditions d’obtention sont les suivantes :

  • Le salarié justifie d’une ancienneté de 1600h dans le travail temporaire (toutes missions confondues) au cours des 18 derniers mois dont 600h dans l’entreprise de travail temporaire dans lequel est déposée la demande de congés.
  • Si c’est le cas, l’intérimaire demande alors une autorisation d’absence à son ETT, qui dispose de 30 jours pour répondre. Cette demande doit être faite au minimum 60 jours avant le début du congé s’il dure moins de 6 mois. Ce délai est porté à 120 jours pour les congés de plus de 6 mois à temps complet.
  • Durant sa formation, l’intérimaire conserve sa rémunération, calculée suivant son salaire de référence, ainsi que sa protection sociale.

 

Qu’est-ce que le CPF 

Chaque salarié dispose d’un Compte Personnel de Formation (CPF), à utiliser pour suivre une formation qualifiante. Cette utilisation peut se faire tout au long de la vie active, y compris durant les périodes de chômage.

Sur son CPF, l’intérimaire peut visualiser les droits qu’il a acquis, et les formations dont il peut bénéficier.

Ces formations peuvent être suivies dans différents buts :

  • acquisition d’une qualification (diplôme, titre professionnel),
  • bilan de compétences,
  • accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • acquisition d’un socle de connaissances et de compétences,
  • création ou reprise d’une entreprise,
  • préparation aux épreuves du permis B, code de la route et conduite.

Si la formation choisie se déroule en dehors du temps de travail, l’intérimaire n’a pas besoin de solliciter l’ETT.

Par contre, si elle se déroule pendant le temps de travail, l’ETT, en tant qu’employeur, doit fournir une autorisation d’absence.

Attention : il n’est pas possible pour l’instant de financer de formation sur le temps de travail. Ces formations ne pourront être mis en place pour les intérimaires qu’au 1er semestre 2020.

Le compte CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année : le salarié n’a aucune démarche à effectuer. Les droits acquis sont rattachés à la personne et non à un contrat. Ainsi, en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi, tous les droits acquis sont conservés.

Un intérimaire à temps plein cumule 500€ par an sur son compte, avec un plafond fixé à 5 000 €. Un travailleur ayant exercé + de 50% du temps légal de travail cumulera la même somme. Pour celui ayant exercé – de 50% du temps, le calcul se fera au prorata du temps de travail. Les congés familiaux et arrêts de travail sont également pris en compte dans le calcul des droits.

 

Comment utiliser ses droits CPF

Il faut tout d’abord se connecter au nouveau site Mon Compte Formation. Votre numéro de Sécurité Sociale servira à vous identifier. Une fois connecté à votre compte, vous aurez accès à vos droits et à la liste des formations disponibles.

Nouveau : Toutes ces informations sont également disponibles sur l’appli Mon Compte Formation, qui vient d’être lancée.

Pour rechercher une formation, utilisez le moteur de recherche interne du site. Toutes les formations présentes sur le site sont éligibles au CPF.

Sur la fiche de chaque formation figurent notamment :

  • Un descriptif de son contenu,
  • Son prix, avec le rappel de vos droits et le reste à payer* éventuel,
  • Les coordonnées de l’organisme.

Vous pouvez également faire directement une demande d’inscription en ligne.

*Si vous ne disposez pas de droits suffisants pour suivre la formation choisie, vous devrez régler la différence. Ce reste à payer se calcule automatiquement. Il est réglable par carte bancaire uniquement, directement sur le site Mon Compte Formation.

Important : Pour obtenir plus de renseignements et une aide personnalisée, vous pouvez vous adresser au FAF.TT jusqu’au 31 décembre 2019. Mais à partir du 1er janvier 2020, le FAF.TT ne sera plus votre interlocuteur dans le domaine de la formation. Il sera remplacé par de nouveaux opérateurs de Conseil en Évolution Professionnelle. Le découpage se fera par zone géographique. Pour en savoir plus, consultez le site du FAF.TT.

Le CPF est un outil permettant à chaque intérimaire de faire évoluer son parcours professionnel selon ses propres choix. Il contribue également à maintenir l’employabilité tout au long de sa carrière.

Consulter son CPF et choisir une formation : https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/

 

Les nouveaux opérateurs régionaux sur le site du FAF.TT :

https://www.faftt.fr/site/tt1_665141/fr/particuliers/projet-professionnel-projet-de-formation-tout-savoir-ici

 

 

  • Partager