Les métiers de la logistique in-situ : gestionnaire de stock

Le gestionnaire de stock joue un rôle crucial dans la chaîne d’approvisionnement : il s’assure de la disponibilité des marchandises. Son rôle est d’équilibrer les stocks en permanence. Des stocks trop hauts affectent la trésorerie de l’entreprise et des stocks trop bas engendrent un risque de pénurie. Il veille également au bon traitement des commandes et au stockage des produits. Le gestionnaire de stock est également appelé technicien logistique, approvisionneur, gestionnaire d’approvisionnement, responsable des stocks, responsable des approvisionnements.

 

Les principales activités du gestionnaire de stock

 

Le gestionnaire de stock est responsable de la chaîne de gestion des stocks. Il achète les produits, les fait entrer dans le stock puis sortir du circuit lorsqu’ils sont vendus. Il met en place les plans d’approvisionnement en maîtrisant à la fois les coûts et le budget. Son but est d’assurer un maximum de profit à l’entreprise pour un coût minimum. Il doit également respecter les délais qui lui sont imposés. Dans l’entreprise, il fait le lien entre les caristes et le personnel administratif. Il travaille en contact direct avec les transporteurs et les fournisseurs. Il initie les inventaires, annuels ou tournants, afin de vérifier la valeur réelle des stocks.

 

Les principales missions du gestionnaire de stock s’articulent autour des points suivants :

 

La gestion des commandes

Il suit les prévisions et les ventes effectuées afin d’anticiper les commandes. Il supervise la préparation et le passage de ces commandes pour que les produits soient toujours disponibles.

 

Les rapports avec les fournisseurs

Le gestionnaire de stock est l’interlocuteur privilégié des fournisseurs, il est en liaison permanente avec eux. Au quotidien, ils négocient ensemble les prix des marchandises et les délais de livraison. Il suit également attentivement les critères de performance qui lui permettent d’évaluer ses fournisseurs. Ceux-ci doivent respecter le niveau de qualité exigé par l’entreprise.

 

Le transport et la livraison des marchandises

Le gestionnaire de stock supervise les modalités de transports et de livraison des produits commandés. Il planifie les livraisons en tenant compte de multiples paramètres : fréquence, quantité, conditionnement, type d’emballage, tournée des camions…

 

La réception des marchandises

Il contrôle minutieusement les produits pour être sûr qu’ils sont conformes à la commande initiale. Il va donc vérifier la qualité, la quantité et l’intégrité de la marchandise. Une fois la commande acceptée, il enregistre les produits et les stocke.

 

Compétences et qualités nécessaires pour exercer le métier de gestionnaire de stock

 

Savoir-être

Le gestionnaire de stock doit être rigoureux, méthodique et avoir le sens du détail. Une bonne mémoire et une forte capacité de concentration lui seront indispensables. En effet, il doit mémoriser au quotidien les produits et leur emplacement. Il fera aussi preuve d’un grand sens de l’organisation. Aimant le contact, il fait preuve d’une grande aisance relationnelle et possède l’esprit d’équipe. En effet, il est amené à interagir chaque jour avec de nombreuses personnes : manutentionnaires, commerciaux, clients, fournisseurs. Sang-froid et maîtrise du stress l’aideront à gérer les situations difficiles : problèmes d’approvisionnement, retard, erreur de commande ou casse. Le gestionnaire de stock doit donc être très réactif et savoir s’adapter à des situations changeantes.

 

Savoir-faire

En premier lieu, le gestionnaire de stock doit avoir une parfaite compréhension de son environnement professionnel. Il connaît bien le secteur de la logistique et la méthodologie qui s’y rapporte. Il est très à l’aise avec l’informatique qui est son outil quotidien. Plus spécifiquement, il connaît et sait utiliser les logiciels dédiés à la gestion logistique. Il maîtrise également la GPAO (Gestion de la production assistée par ordinateur). Il lui faudra aussi avoir un bon niveau d’anglais, ainsi que de solides compétences en management. D’autres savoir-faire s’ajouteront en fonction du périmètre d’action de son entreprise. Si celle-ci exerce à l’international, le gestionnaire de stock devra avoir une bonne connaissance des réglementations douanières. Il aura aussi des compétences dans le domaine de la législation des transports.

 

Quelle formation pour devenir gestionnaire de stock ?

Pour accéder au métier de gestionnaire de stock, un diplôme de niveau Bac + 2 en Gestion logistique et transport est nécessaire. Parmi les nombreuses formations qui existent, certaines sont particulièrement adaptées, comme le Bac Professionnel ou le DUT par exemple. Il est également possible de poursuivre son cursus avec une licence professionnelle, ce qui facilitera l’évolution future dans l’entreprise. Il existe aussi des établissements dédiés au domaine du transport et de la logistique internationale. L’ISTELI (Institut supérieur de transport et de la logistique internationale) propose des formations allant du niveau Bac +2 à Bac +5.

 

Quelques exemples de formations permettant de devenir gestionnaire de stock :

  • Le Bac professionnel logistique,
  • Le Bac professionnel exploitation des transports,
  • Le BTS méthodes et exploitations logistiques,
  • Le Titre professionnel Technicien Supérieur en Méthodes et Exploitation Logistique (TSMEL),
  • Le DUT Gestion logistique et transport,
  • Le DUT Logistique industrielle et organisation,
  • La Licence professionnelle en logistique.

 

Pour les personnes ne disposant pas d’un tel diplôme, une autre voie est possible : la promotion interne. Un employé au poste de cariste pourra ainsi accéder à la fonction de gestionnaire de stock après plusieurs années d’expérience. Une formation complémentaire sera bien sûr nécessaire.

 

Le salaire d’un gestionnaire de stock

À sa prise de fonctions, un gestionnaire de stock touche un salaire équivalent au SMIC, soit environ 1 550€/mensuels brut. Avec quelques années d’ancienneté, il touchera en moyenne 1 900€ brut par mois.

Le marché de l’emploi est prospère dans le domaine de la logistique : de nombreux postes sont disponibles. L’industrie agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique, notamment, proposent beaucoup d’offres. Cependant, on note une tendance à l’augmentation du niveau de recrutement. Cette tendance est due à l’utilisation croissante des outils de gestion informatisée. Dans son parcours professionnel, le gestionnaire de stock a la possibilité d’évoluer vers des postes impliquant davantage de responsabilités. Il pourra ainsi devenir responsable logistique, responsable d’entrepôt ou directeur des achats et des approvisionnements.

 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin