Les métiers de la logistique in-situ : préparateur de commandes

Le préparateur de commandes assure la réception et le stockage des marchandises, puis il les prépare et les expédie. On le retrouve dans de nombreux secteurs : transport, industrie ou encore grande distribution. En fonction du domaine d’activité de son entreprise, son lieu de travail diffère. Ainsi, il pourra exercer dans un entrepôt, un quai, un magasin ou une chambre réfrigérée… Il est parfois appelé agent de service expédition marchandise, agent logistique en magasinage, ou employé logistique d’expédition.

 

Les principales activités du préparateur de commandes

Les 3 activités principales du préparateur de commande sont la réception, l’envoi de marchandises, et la gestion des stocks.

 

La réception de marchandises

  • Le préparateur de commandes assure la réception de la marchandise. Il vérifie qu’elle est conforme à la commande qui a été passée, puis il signe le bon de livraison.

                       

L’envoi de marchandises

  • Le préparateur de commandes reçoit les bons de commande (en version papier ou numérique) émis par le service commercial. Il doit ensuite suivre scrupuleusement toutes les informations indiquées afin de préparer la commande.
  • En se fiant aux bons de commandes, le préparateur de commandes commence à rassembler les produits. Aidé généralement d’un transpalette, il suit un circuit prédéfini à travers l’entrepôt. Il collecte les marchandises, en choisissant en priorité les produits à la date d’utilisation la plus proche. Il les conditionne ensuite dans le contenant adéquat : colis, carton, palette ou glacière. Une fois la commande préparée, il vérifie sa conformité (quantités, références).
  • Pour préserver l’intégrité de la marchandise, le préparateur de commandes la sur-emballe à l’aide d’un film plastique.
  • Vient ensuite la dernière étape de la préparation de commandes : la pose des étiquettes.
  • Il transporte la commande jusqu’à la zone de chargement, et la charge sur le véhicule de transport.
  • Le préparateur de commandes peut également gérer la partie administrative préalable à l’expédition de la marchandise. Il valide alors les bons de livraison et de transport.

 

La gestion des stocks

  • Le préparateur de commandes contrôle la rotation des produits. Il vérifie leur disponibilité et s’approvisionne auprès des fournisseurs lorsque c’est nécessaire. Il s’occupe aussi des inventaires et veille à maintenir sa zone de travail propre et rangée.

 

Toutes ces actions doivent être effectuées dans les délais impartis, et dans le respect des procédures qualité de l’entreprise.

 

Compétences et qualités nécessaires pour exercer le métier de préparateur de commandes

 

Savoir-être

Le préparateur de commandes se doit d’être rigoureux, car il est garant de l’exactitude de la commande envoyée au client. Une bonne mémoire lui sera utile pour se souvenir de l’emplacement des produits.

Réactif et organisé, il est capable de traiter rapidement les commandes et de rester concentré malgré la répétitivité des tâches. Une bonne condition physique est aussi indispensable. Le préparateur de commandes est souvent debout, il se baisse beaucoup, et porte des charges lourdes. De plus, il est amené à travailler en horaires décalés, dans un environnement bruyant, parfois par températures négatives.

 

Savoir-faire

Le préparateur de commandes maîtrise les techniques d’inventaire et les modalités de stockage. Il est capable de lire un plan de stockage, de gérer et de valoriser les stocks et les approvisionnements. Il sait utiliser les logiciels de gestion de base de données et de gestion de stocks.

Le préparateur de commandes contrôle la réception des commandes et vérifie la conformité de la livraison. Il sait prélever les marchandises en suivant les instructions de préparation de commandes, et constituer les colis. Il sait également acheminer les marchandises vers les différentes zones : zones d’expédition, de stockage ou de production.

Il maitrise les gestes et postures de manutention, ainsi que les techniques de conditionnement et de reconditionnement. Au niveau administratif, il renseigne les supports de suivi de commande. Si des produits sont détériorés ou du matériel défectueux, il fait remonter l’information. Il peut également effectuer la remise en conformité de produits détériorés.

Le préparateur de commandes utilise au quotidien des chariots de manutention et des engins de manutention non motorisés. Il peut aussi utiliser un engin nécessitant une habilitation. Il est capable de gérer l’entretien de son matériel et de son équipement. Pour chacune de ces actions, il doit garder à l’esprit et appliquer les règles et consignes de sécurité de l’entreprise.

 

Quelle formation pour devenir préparateur de commandes ?

                               

Il est tout à fait possible de devenir préparateur de commandes sans diplôme. Ce métier est souvent une porte d’entrée pour les métiers de la logistique.

Certains diplômes pourront être utiles pour ceux qui souhaitent poursuivre leur carrière dans le domaine de la logistique.

 

Formation initiale

Les diplômes les plus couramment rencontrés sont :

  • Le BEP Logistique et transport,
  • Le CAP d’emballeur professionnel,
  • Le CAP Opérateur logistique,
  • Le CAP Agent d’entreposage et de messagerie,
  • Le BAC Pro logistique,
  • Le BTS Emballage et conditionnement.

 

Formation continue

Quelques exemples de diplômes accessibles par le biais de la formation continue pour adulte :

  • Le Titre professionnel de Préparateur de commandes en entrepôt,
  • Le Titre professionnel Agent magasinier.

 

L’obtention d’un CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) est obligatoire pour conduire certains engins :

  • CACES R489-1A : Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commande sans élévation du poste de conduite (hauteur ≤ 1 ,20 m).
  • CACES R489-2A : Porteurs de capacité de charge ≤ 2 tonnes.
  • CACES R489-3 : Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité ≤ 6 tonnes.
  • CACES R489-4 : Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité > 6 tonnes.
  • CACES R489-5 : Chariots élévateurs à mât rétractable.

 

Le salaire d’un préparateur de commandes

Un préparateur de commandes débutant gagne un salaire équivalent au SMIC, auquel s’ajoutent diverses primes. Après quelques années d’expérience, le salaire mensuel brut moyen est d’environ 1 900 €.

Avec de l’expérience et une formation, les possibilités d’évolution sont nombreuses. Un préparateur de commandes pourra devenir magasinier cariste, chef de quai, chef d’équipe, gestionnaire des stocks ou réceptionniste.

Le métier de préparateur de commandes connaît une forte croissance, grâce à l’essor du e-commerce et des plateformes logistiques. Le développement des Drive dans le secteur de la grande distribution participe également à l’accroissement de cette demande.  Les agences d’intérim proposent de nombreux postes de préparateur de commandes.

Mais le recrutement intérimaire évolue, et les demandes ont tendance à s’orienter vers des profils plus qualifiés. Ainsi, certaines compétences comme conduire une ligne ou mener une opération de contrôle qualité sont de plus en plus appréciées.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin